• par (Libraire)
    6 décembre 2017

    L'ordre du jour en ce fameux 20 Février 1933 est avant tout de trouver des "fonds"!
    Le parti nazi a besoin d'argent !
    Nous sommes à la veille de l'Anschluss et des accords de Munich ...
    24 hommes, prêtres de la grande industrie allemande se réunissent. Il est question de mettre la main au portefeuille !
    Après il s'agit surtout de rencontres déterminantes et de l'attitude de ces hommes-politiques : aveuglement, manque de courage, ignorance ...?
    Eric Vuillard fait preuve ici d'une sagacité étonnante et son récit n'en est que plus remarquable !

    A lire de toute urgence !!


  • par (Libraire)
    4 décembre 2017

    L'ORIGINE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

    Récit très bien mené de deux événements annonciateurs de la seconde guerre mondiale; tout d'abord la réunion peu de temps après son accession au pouvoir d'Hitler et des grands financiers et industriels pour financer le parti nazi et l'expansion de son pouvoir. Et secundo l'Anschluss ou comment Hitler asservit les dirigeants de l'Autriche et commence son annexion de l'Europe. Ce n'est pas un roman mais un récit perspicace de l'Histoire. Marc.


  • 1 décembre 2017

    1939-1945

    De l’auteur, j’avais abandonné 14 juillet : trop de détails inutiles sans vrai narration à mon goût. Mais devant les avis unanimes sur ce Prix, j’ai fait un effort.

    J’ai été agréablement surprise : il n’y a pas d’accumulation de détails et une vraie narration.

    Bon, les chapitres n’ont pas vraiment de liens les uns avec les autres, si ce n’est le récit de l’Anschluss.

    J’ai aimé que me soient contés ces détails de l’Histoire avec un vocabulaire hétéroclite, mélange de mots inusités et de langue plus vulgaire.

    L’auteur a même réussi à me faire sourire, parfois.

    Pourtant, en refermant le roman, je suis étonnée qu’il ai reçu ce Prix là particulièrement. De tous les précédents Prix Goncourt que j’ai lu, j’ai trouvé dans leurs pages un vrai souffle épique, un Roman à la française dans le plus pur style classique. Rien de tel dans ces pages.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des panzers tous en panne quelques kilomètres après la frontière autrichienne.

    Quelques citations :

    « C’est curieux comme jusqu’au bout les tyrans les plus convaincus respectent vaguement les formes (…) tandis qu’ils roulent ouvertement par-dessus tous les usages. On dirait que la puissance ne leur suffit pas, et qu’ils prennent un plaisir supplémentaire à forcer leurs ennemis d’accomplir, une dernière fois, en leur faveur, les rituels du pouvoir qu’ils sont en train d’abattre. » (p.47)

    « tant les préjugés sont tenaces, même parmi les plus profonds destructeurs de la société. » (p.54)

    « Et ce qui étonne dans cette guerre, c’est la réussite inouïe du culot, dont on doit retenir une chose : le monde cède au bluff. » (p.71)


  • par (Libraire)
    16 novembre 2017

    Goncourt 2017

    Les chapitres s’enchainent comme une mécanique infernale, une écriture drôle et féroce pour raconter la montée du nazisme : un théâtre de pantins tragiques. Par Frédéric.


  • par (Libraire)
    8 novembre 2017

    Prix Goncourt 2017.

    La relecture de L'Anschluss par Eric Vuillard est une bombe.
    Il parvient avec panache et dans une économie de mots, mais quels mots, à nous plonger dans les affres de l'Histoire.
    De la réunion des 24 industriels allemands convoqués par Göring et Hitler afin de lever des fonds pour le parti en 1933, à l'annexion de l'Autriche par L'Allemagne en 1938, ce court roman vous transporte au coeur de l'absurdité crasse des hommes.
    Eric Vuillard nous maintient en éveil par son lyrisme mais nous alerte aussi grâce à un ton sarcastique qui nous éclaire et nous bouleverse.


  • par (Libraire)
    7 novembre 2017

    La personne morale

    Un récit prenant sur l’avènement du nazisme au pouvoir, sur les lobbies de 33 (toute ressemblance avec les lobbies actuels ne saurait être fortuite) l'annexion de l'Autriche et l'horreur totalitaire promue et reconnue par les "personnes morales" comme un élément de stabilité financière et commerciale... Une superbe écriture pour un superbe Goncourt !


  • par (Libraire)
    17 août 2017

    Un page d'Histoire de premier plan pour aborder les enjeux de la seconde guerre mondiale et un livre essentiel pour comprendre les problématiques du monde contemporain.

    Une lecture éclairante !

    Damien


  • par (Libraire)
    20 juillet 2017

    Livre brillant, hors normes, d'une qualité exceptionnelle, un auteur plein d'intelligence et de subtilité.
    Hitler au top du parti nazi, les dirigeants à ses pieds...
    Chaque page vous dévoile une nouvelle surprise... une admiration accrue.
    En conclusion un livre inimitable, inénnarable...


  • par (Libraire)
    18 juillet 2017

    L'ordre du jour

    Dans ce court roman historique, Vuillard nous narre, de manière tragi-comique, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, ce qu'on a coutume d'appeler l'Anschluss. Et c'est une histoire cent fois racontée et longuement racontée, mais Vuillard choisit la forme courte et en plus, il nous la raconte comme jamais : vous vous souvenez des villages en liesse sur le passage des chars, mais connaissiez vous les pannes d'essence qui retinrent l'armée allemande pendant 2 jours dans les campagnes autrichiennes ? Savez-vous que la foule en liesse poireauta tout ce temps et qu'on dû la rappeler car fatiguée d'attendre, elle était rentrée à la maison ? Historiquement, tout est vrai !
    Et c'est la grande force des romans de Vuillard : la véracité historique au service d'une autre facette de l'Histoire que celle que nous présentent les manuels ! Et Vuillard, c'est aussi un style ! Un grand bonheur de lecture !


  • par (Libraire)
    20 juin 2017

    Conseillé par Quentin

    Comme dans son précédent roman "14 Juillet", Eric Vuillard arrive à nous raconter l'Histoire grâce à un ensemble de petites histoires !
    Comment le troisième Reich a-t-il influencé le gouvernement autrichien ? Comment a-t-il réussi à cacher aux autres puissances son envie d'envahir son voisin ? Finalement, comment ce jeune gouvernement autoritaire a réussi à se réarmer pour envahir l'Autriche et cela en seulement quelques semaines ? L'auteur nous donne les clefs pour répondre à ces questions en se basant, notamment, sur les différentes rencontres et réunions qui ont permis d'en arriver à "l'Anschluss" du 12 mars 1938, à l'annexion sans condition de l'Autriche !
    Chapitres après chapitres, les célébrités rencontrent les anonymes. Chamberlain rencontre Von Ribbentrop, Goering rencontre Schuschnigg. Puis c'est au tour de Gustav Krupp, Bayer, Gross-Roven, Daimler ... Ces noms ne vous disent peut-être rien et pourtant ces grands chefs de l'industrie allemande ont aussi eu leur rôle à jouer dans la montée du Reich allemand !
    A la fin de ce texte court mais incroyablement retentissant, vous vous rendrez compte que l'Histoire se compose de détails et de tellement d'anecdotes!


  • 31 mai 2017

    Vuillard aime regarder dans le rétroviseur pour mieux comprendre l'aujourd'hui. Il s'efforce ici de démonter les mécanismes qui ont permis l'avènement au pouvoir d'Hitler: les réunions dans les salons feutrés, les compromissions, la lâcheté , l'aveuglement. Une logique insidieuse qui fait actuellement écho, vous l'aurez compris. Un style incomparable, un livre Magistral !!


  • par (Libraire)
    16 mai 2017

    Chronique d'une catastrophe annoncée

    Précipitez-vous sur ce livre, petit manifeste essentiel pour ne pas oublier que les nazis sont parvenus au pouvoir démocratiquement. Vingt-quatre industriels dont les empires et les produits continuent d'accompagner notre quotidien (Krupp, Opel, Shell, BASF, Bayer etc.) ont ainsi largement contribué à l'ascension d'Hitler par le financement de son parti et de ses desseins mégalomanes. Eric Vuillard dresse avec talent et avec ferveur une chronique d'une catastrophe annoncée dans ce récit court et puissant et alerte sur les possibles recommencements, jamais très loin de l'abîme et de l'effroi.


  • par (Libraire)
    10 mai 2017

    Magistral

    Chaque livre d'Eric Vuillard est un événement. L'auteur par un texte court a choisi de relater des rencontres décisives de 1933 à 1939.
    Le livre débute par la rencontre, à Berlin, de 24 riches industriels et d'Hitler afin de financer son accession au pouvoir. Avec une logique sournoise , tissée d'intéret qui a souvent présidé dans l'Histoire à l'installation de régime autoritaire, Vuillard nous livre une démonstration grinçante des coulisses de l'Anschluss.A lire absolument !


  • par (Libraire)
    26 avril 2017

    Admirable, comme d'habitude. Cette manière de traiter l'histoire, ici l'Anschluss, en se saisissant de détails significatifs et qui résonnent si profondément avec l'actualité, est particulièrement stimulante intellectuellement. Au-delà donc des évènements qui ont conduit à l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, il est donc question en creux de la compromission des élites politiques et économiques avec l'extrême droite. La lâcheté, une conversion idéologique, ou la morgue, cette cécité sociale, si caractéristique des élites d'hier comme d'aujourd'hui, les raisons ne manquent pas... Mais la première d'entre elles, c'est que l'ordre du jour se résume souvent à : business as usual.
    Actes Sud a choisi de publier ce livre deux jours avant le deuxième tour des élections présidentielles, une manière sans doute de signifier la formidable actualité de ce livre.