LA POSSIBILITE DU JOUR

La possibilite du jour

Émilie Houssa

L'Observatoire

  • par (Libraire)
    23 mai 2020

    Le beau portrait d'une femme forte, qui avance dans la vie malgré les coups durs et les déceptions ; qui assume ses choix professionnels et amoureux dans une société et une époque dominées par les hommes et les conflits raciaux.


  • par (Libraire)
    10 avril 2020

    Voilà un formidable roman sur la conquête de toutes les libertés qu’elles soient féminine, civique ou individuelle !
    1947. Aurore s’ennuie à périr à Nice dans une famille bourgeoise où elle ne veut plus tenir la place de la bonne petite fille sage puis future épouse sage, Aurore veut échapper à ce statut conventionnel et en a l’occasion en tombant amoureuse d’un G.I qui lui promet le mariage aux USA. Mais une fois l’Atlantique traversé, son fiancé ne l’a pas attendue. Elle n’envisagera jamais de retourner en France et surmontant son désespoir, nous allons la suivre sur une soixantaine d’années dans sa construction périlleuse d’elle-même, voyage absolument passionnant à travers les états, les époques, l’évolution des sociétés, les problématiques d’être mère, amie, amoureuse, passionnée… Combats idéologiques, politiques, artistiques et féminins, le roman propose dans un style précis et concis la destinée d’une femme qu’elle façonnera, portée par les rencontres et par les engagements qu’elle prendra qu’ils soient humains ou idéologiques. Gros coup de cœur !

    Agnès


  • par (Libraire)
    31 mars 2020

    La possibilité du jour

    Destin d'une femme à la fin de la 2de guerre mondiale. Aurore tombe amoureuse d'un G.I. qui lui a promis le mariage, part aux Etats Unis et se rend compte qu'il ne l'a pas attendue.
    Au soir de sa vie, elle écrit à son fils une longue lettre pour lui raconter son choix et sa façon de vivre aux Etats Unis. C'est une femme qui va avoir un destin assez exceptionnel où elle va s'assumer seule en quête d'indépendance et de liberté.
    Un très joli roman !


  • par (Libraire)
    31 mars 2020

    Un roman peut-être passé inaperçu, quel dommage! Une histoire de femme forte, émouvante, pionnière, qui a su faire fi des conventions pour faire avancer la condition des Femmes avec un grand F.
    Un récit de vie parfaitement maitrisé, mené de mains de maitre par une jeune auteure encore inconnue du grand public.
    Une écriture profonde, empathique, juste et sincère.
    Pour toutes celles qui se réjouissent de lire Gaëlle Josse vous ne serez pas en reste avec Camille Houssa.
    Enfin un roman qui fait du bien, qui se dévore et qui vous laisse comme une impression de manque une fois terminé.


  • par (Libraire)
    21 mars 2020

    Conseillé par Manon R

    Nous sommes en 1947, Aurore, une jeune Niçoise quitte son pays et sa famille pour rejoindre son fiancé Martin, GI rencontré en France. Mais une fois arrivée aux États-Unis, elle découvre qu’il ne l’a pas attendue. Elle décide alors de rester sur ces terres américaines, seule mais déterminée à construire sa vie ici, dans l’inconnu.

    De Cleveland à Montréal, en passant par New York, Aurore nous livre son histoire à travers des rencontres qui vont changer sa vie. Elle deviendra mère et construira un foyer peu conventionnel mais elle sera surtout confrontée à une Amérique violente où des discriminations se mêlent les unes aux autres. Personnage désorienté Aurore n’aura pourtant pas peur de s'engager dans une quête constante pour trouver sa place de femme libre.

    Dans ce récit intime adressé à son enfant, Aurore nous plonge avec elle dans ses combats quotidiens pour l’égalité et la liberté de tous, mais surtout pour l’émancipation féminine qui est le thème central de ce livre à travers des personnages attachants, les luttes menées et l’espoir d’indépendance.

    Émilie Houssa, historienne de l’art et passionnée de cinéma, a écrit ce roman comme une urgence de dire les choses et de faire vivre ses personnages féminins. On passe très vite de mois en mois, d’année en année, on est comme happé par l’histoire de cette femme qui traverse des lieux mais surtout le temps. De façon très belle et avec une justesse dans l’écriture, l’autrice dresse ici le portrait d’une femme, d’une mère, d’une amante, mais aussi le portrait d’un pays sur un demi siècle.


  • par (Libraire)
    13 mars 2020

    L'odyssée d'Aurore qui, de Nice à New York, en passant par Cleveland et Montréal, va traverser un demi-siècle de luttes, de drames et de rencontres en nous racontant une vie d'espoirs, d'amours et d'amitiés.
    Un roman magnifiquement écrit et un personnage inoubliable !