De soleil et de sang, Roman

Jérôme Loubry

Calmann-Lévy

  • par (Libraire)
    19 janvier 2021

    Des meurtres rituels, du vaudou, une vengeance, les rues moites de Port-au Prince, la violence endémique de Haïti, la perle des Antilles...
    L'enquête oppressante, trouvera son issu, malgré le baron criminel et la nature...
    Un récit prenant et bien documenté.


  • 10 octobre 2020

    Du talent.

    Une chose avant tout : pour apprécier De Soleil et De Sang à sa juste valeur (et il en a !), ne le commencez pas en pensant lire une deuxième version des Refuges.
    .
    Oui, celui de l’année dernière était excellentissime. Oui, ça a été un des meilleurs thrillers de 2019. Aucun doute là-dessus.
    .
    Mais, comme à son habitude, Jérôme Loubry nous propose cette année un nouveau roman totalement différent des précédents.
    .
    Les lieux, l’ambiance, l’enquête, le message, le rythme : tout est différent.
    Et c’est parfait comme ça.
    .
    Il n’y a pas 36 façons de faire un bon thriller, et pourtant, l’auteur est parvenu, avec ses 4 thrillers, à nous proposer 4 histoires totalement différentes, en changeant à chaque fois absolument tout par rapport au roman précédent.
    Ça s’appelle le talent, tout simplement.
    .
    Si tout change à chaque histoire, certains aspects, eux, sont récurrents et sont un peu la « marque » de l’auteur : les enfants, les traumatismes violents, les conséquences sur des périodes plus ou moins longues et sur un certain nombre de protagonistes, et, toujours, ce monstre, tapi, qui nous rappelle les pires contes de notre enfance...
    .
    Ce tout nouveau thriller présente donc lui aussi une intrigue passionnante, servie par des recherches poussées, et une multi temporalité toujours aussi efficace.
    .
    Jérôme Loubry parvient chaque année à nous surprendre, toujours différent et pourtant toujours fidèle à ses thèmes favoris.
    Grâce à une imagination débordante.
    .
    Et, si cette année il parvient à nous interpeller encore plus que d’habitude, c’est parce qu’il arrive cette fois à faire fusionner une trame diabolique et des évènements réels traumatisants.
    .
    Un rythme dingue, une histoire folle, des personnages troublants et des cauchemars assurés sont à portée de page, juste là...
    .
    Alors, oui, il faut découvrir ce nouveau thriller, aucun doute. Tout en gardant l’esprit ouvert, et surtout entièrement vierge des précédents.
    Pour en apprécier toutes ses qualités .
    Pour se laisser porter.
    Pour se laisser immerger.
    Pour le laisser nous faire frissonner.
    Et pour pouvoir pleinement le savourer.
    En attendant impatiemment l’année prochaine...
    .
    Dépêchez-vous, vous ne le regretterez pas !


  • par (Libraire)
    16 septembre 2020

    Quelques semaines avant le séisme qui a dévasté Haïti en 2010, une série de meurtres aussi étranges qu'atroces, teintés de Vaudou, viennent ébranler une police quelque peu dépassée et surtout sans réel moyen.
    Ce roman est une vraie plongée dans les heures les plus sombres de la dictature haïtienne et nouvelle belle réussite pour Jérôme Loubry qui nous prouve encore ici qu'il sait se renouveler et nous surprendre.
    Karine