Yankov

Yankov

Rachel Hausfater

Thierry Magnier

  • 13 mars 2019

    À peine acheté, aussitôt lu ! J’ai adoré ce livre, c’est aussi simple que ça ! Yankov est un personnage douloureusement attachant car il partage son histoire, l’enfant mort qui l’habite et qui n’arrive pas à laisser éclore l’enfant vivant qu’il doit redevenir. J’ai été submergée par son rapport à ses parents, morts en déportation, entre l’amour, le manque et la colère de se sentir abandonné, seul.

    Le deuil est au coeur de ce livre, le deuil de soi (que ce soit celui que Yankov a été avant et pendant sa déportation), le deuil des autres (ses parents), ainsi que sur les enfants déportés durant la Seconde Guerre mondiale, dans le cas présent à Buchenwald.

    C’est un livre qui est lumineux derrière les nuages épais et gorgés de larmes. Un livre à mettre entre toutes les mains, des préadolescents comme des adultes. Un livre qui fait résonner l’histoire dans l’actualité car la guerre fait encore partie du présent, et les enfants, victimes des guerres d’adultes, aussi.


  • par (Libraire)
    21 juillet 2014

    Comment redevenir enfant quand on a connu l'horreur ? Un récit bouleversant, plein de poésie et d'émotion.