Nous sommes l'eau

Nous sommes l'eau

Wally LAMB

Belfond

  • par (Libraire)
    17 octobre 2014

    Haletant

    Si vous êtes amateurs de romans américains, tels que "Le Prince des marées" de Pat Conroy ou bien les romans de John Irving, celui-ci est fait pour vous. Un roman psychologique abouti, solide, subtil et passionnant de bout en bout. Une lecture qui vous tient en haleine et que vous ne pourrez pas lâcher.
    Annie Oh, mère de trois enfants, divorcée depuis peu, s'apprête à se remarier avec Viveca, galeriste new-yorkaise reconnue et influente.
    Plus la date du mariage approche, plus les démons du passé liés à l'enfance d'Annie resurgissent, et celle-ci semble avoir du mal à les supporter. Il faut dire qu'Annie a toujours eu un comportement étrange : mère très aimante, elle était quelquefois capable de violence inexpliquée vis à vis de son fils. Cette violence, elle l'exprimait également dans sa peinture, qui était devenue une sorte d'exutoire salutaire.
    Ce roman choral, parfaitement bien construit, nous rappelle une nouvelle fois combien il est difficile de faire table rase de son passé, et à quel point les non-dits peuvent laisser des traces sévères.
    Magnifiquement orchestré de bout en bout, Wally Lamb signe là une histoire qui se lit d'une traite et qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

    Un très bon cru dans cette rentrée littéraire 2014 !


  • 12 octobre 2014

    Après 27 années de mariage avec Orion, Annie Oh est sur le point d'épouser Viveca la galeriste qui expose ses oeuvres. Une carrière d'artiste débutée alors que ses trois enfants étaient encore petits et qu'elle réalisait ses créations chez elle. Orion psychologue a toujours passé beaucoup de temps à son travail. L'annonce de son mariage a été un choc pour Orion, Andrew son fils militaire et infirmier très croyant s'y est opposé. Sa jumelle l'a accepté et pour Marissa la cadette extravertie, la nouvelle vie de sa mère ne pose aucun souci.

    Dans ce roman polyphonique, chacun des membres de l'ancienne famille Orion prend la parole. Annie est nerveuse. Le fait que la mariage doive avoir lieu à Three Rivers la ville où elle a grandi et vécu avec Orion l'angoisse. De la mère qu'Annie a été avec ses enfants à l'incompréhension d'Orion face au changement de vie d'Annie, on découvre des choses pas très jolies : maltraitance, racisme, violence, viol, pédophilie, alcoolisme.... Et c'est là que j'émets un bémol car c'est à mon goût un peu trop.

    Mais ce roman incorpore des questions sur l'homosexualité et sur la famille dans l'Amérique d'aujourd'hui. Et sur ce dernier point, certains passages sont criants de vérité et touchent au cœur !
    Sans être le livre de l'année, cette fresque familiale a des atouts (pas de bons sentiments à la pelle), des personnages attachants mais aussi quelques défauts.


  • 1 octobre 2014

    Artiste plasticienne révélée sur le tard, Annie Oh s'apprête à se marier avec Viveca, la galeriste qui a lancé sa carrière. Dans le somptueux appartement new-yorkais de sa future épouse, Annie s'interroge sur son avenir mais aussi son passé. La noce doit se dérouler à Three Rivers, la petite ville où elle a grandi et où elle a vécu pendant 27 ans avec son premier mari, Orion, un psychologue qui lui a donné trois enfants. L'endroit est chargé de douloureux souvenirs, ceux d'une enfance brisée dont elle n'a jamais parlé à personne, ni à Orion, ni à Viveca. C'est dans ses œuvres d'art qu'elle a transmis toute sa colère et son chagrin, gardant pour elle ses secrets bien enfouis. En proie au doute, Annie aimerait que les siens l'accompagnent en ce jour où elle commence une nouvelle vie mais tous hésitent. Orion, toujours épris de son ex-femme, se sent trahi par la révélation de son homosexualité. Alors qu'il traverse une situation professionnelle pénible, peut-il prendre sur lui et assister à ce remariage qu'il a tant de mal à accepter ou doit-il dire oui à Viveca qui lui propose d'occuper sa villa de Cape Cod tout l'été ? Andrew et Ariane, les jumeaux, sont d'un avis très différent. Le premier, infirmier militaire basé au Texas, a récemment découvert la foi et refuse ce mariage contre nature tandis qu'Ariane qui a toujours été la plus pondérée, la plus gentille, va délaisser pendant quelques jours la soupe populaire qu'elle dirige à San Francisco pour assister à la noce. Les choses sont plus simples pour Marissa, la petite dernière, extravertie et new-yorkaise d'adoption, elle adore Viveca qui la couvre de cadeaux et semble accepter l'union homosexuelle de sa mère de bon cœur.

    Magnifique fresque familiale qui brasse des thèmes aussi variés que l'amour, le couple, l'homosexualité, la pédophilie, la maltraitance, les blessures de l'enfance, le racisme, la foi, etc., Nous sommes l'eau est un roman moderne qui évoque, à travers la famille Oh, l'Amérique d'aujourd'hui avec ses failles, ses doutes, ses échecs. Cette famille où les non-dits ont exacerbé la violence intérieure, se dévoile peu à peu à travers la voix de chacun de ses membres. Les évènements relatés par chacun des protagonistes abordent la façon dont chacun vit au sein de la famille, perçoit les choses, les interprète pour finalement découvrir qu'on peut vivre chaque jour auprès des siens sans vraiment les connaître. Car chacun garde ses secrets pour ne pas se blesser ni blesser les autres mais si les mots ne sont jamais dits, parfois les actes parlent plus forts et plus hauts. Au fil des pages, on s'attache aux personnages, on voudrait qu'ils se sortent du marasme psychologique dans lequel les a plongés leurs blessures et leurs secrets. Mais Wally LAMB ne cède pas entièrement à la facilité du happy end, même si les liens se resserrent, certains auront payé au prix fort l'émergence de la vérité...
    Un roman américain comme on les aime, profondément ancré dans son époque, avec sa part de douleur, de mystère et de bons sentiments. Un coup de cœur.


  • par (Libraire)
    13 septembre 2014

    Une histoire familiale passionnante, bouleversante, aux personages vrais, touchants, parfois torturés. N'hésitez pas à vous plonger dedans !


  • par (Libraire)
    6 août 2014

    L'artiste Annie Oh s'apprête à épouser en secondes noces Viveca, la galeriste de New-York qui s'occupe de ses œuvres. Ce nouveau mariage ne se prépare pas sans heurt car il faut jongler avec les émotions de chacun: Orion, l'ex-mari qui ne se remet pas tout à fait de sa séparation, Andrew, le fils aîné récemment converti et qui voit dans ce mariage la tentation du diable, la douce et effacée Ariane et Marissa, la petite dernière, survoltée à l'idée d'avoir une belle-mère branchée. Au milieu de ce tumulte nous parvient la voix effrayée d'Annie, la petite fille de cinq ans qu'elle est restée, bloquée dans un passé sordide qui l'angoisse.

    Wally Lamb nous plonge dans le linge sale d'une famille où beaucoup de non-dits se sont accumulés avec les années. Empilés par Annie, cette femme devenue une artiste à la voix rageuse, les secrets des Oh se concentrent jusqu'à l'éclatement salutaire. Des préparatifs du mariage jusqu'à l'après cérémonie ce sont les cinq voix de cette famille tendue que le lecteur découvre, pages après pages, pour recomposer le portrait d'une femme terrifiée par son passé.
    Soutenue par une construction exemplaire, les voix s'accumulent sans jamais se bousculer et toutes, chacune à leur manière, nous aide à mieux comprendre les tréfonds de l'âme humaine et ses secrets. À la façon d'une Daphné du Maurier, l'atmosphère poisseuse et malsaine qui nous prend à la gorge dès les premières pages, se dissipent avec le temps pour nous marquer bien après la fin du roman. Un récit bouleversant, un vrai coup de poing.


  • par (Libraire)
    22 juillet 2014

    Annie Oh, sur le point d'épouser son amie galeriste Viveca, se retrouve confrontée à ses peurs d'enfant, ses secrets enfouis et refoulés. En parallèle, elle doit faire face aux réactions de son ex-mari, Orion, et de leurs trois enfants.

    A travers des aller-retours dans le temps, c'est un livre-témoignage que nous offre Wally Lamb. Un roman plein de rêves, d'espoirs, de désillusions et d'échecs, un roman parfois dérangeant, souvent déroutant, mais qui pousse le lecteur et les personnages à s'interroger sur les "si", les "pourquoi" et les "comment" qui jalonnent leur vie. Cette écriture lui permet de réaliser une psychanalyse de ses personnages et d'analyser en profondeur leurs attentes et leurs dérives.

    Un magnifique roman fleuve.


  • par (Libraire)
    9 juillet 2014

    Bouleversant

    Après 27 ans de mariage et trois enfants, Anna tombe amoureuse de Viveca. Mais ce mariage provoque de vives réactions au sien de son entourage et ouvre la porte à des secrets de famille bien gardés. Comment avouer à la femme qu'elle aime les raisons qui l'empêchent de célébrer leurs noces à Three Rivers, Connecticut ? Comment lui révéler ce qui s'est réellement passé dans cette ville, un soir de 1963 ? Les remords et les non-dits forment la trame de ce roman fort et prenant qui laisse au fil des pages se dévoiler les causes de ce drame.
    Une histoire qui vous broie le coeur et dont on se souvient intensément avec tristesse et tendresse longtemps après avoir refermé le livre. Dans le même genre d'écriture, nous pourrions le comparer à Pat Conroy " le Prince des marées". A lire sans hésiter pour vivre d'intenses émotions!