3, Les Vieux Fourneaux, Tome 3 : Celui qui part

3, Les Vieux Fourneaux, Tome 3 : Celui qui part

Paul Cauuet, Wilfrid Lupano

Dargaud

  • 14 janvier 2019

    Un anglais à la figure ravagée cherche partout dans le village « le biouche ».
    C’est Mimille qu’il cherche, alias « la bûche ». L’occasion pour nous d’en apprendre plus sur la vie de patachon de Mimille. Un Mimille amoureux de la sorcière du village. Sophie va tenter de savoir pourquoi il ne faut pas acheter ses œufs.

    Les rancunes ont la vie dure.

    https://alexmotamots.fr/les-vieux-fourneaux-3-celui-qui-part-wilfrid-lupano/


  • par (Libraire)
    22 janvier 2016

    Les vieux en forme !

    Trilogie hilarante sur trois vieux fourneaux !
    Il y a Pierrot, l’anarchiste en chef du groupe « Ni yeux ni maître » qui sème le désordre dans des soirées. Mimile, un vieux tatoué et mystérieux et enfin Antoine, l’ancien syndicaliste.
    Sous des apparences simplistes, Lupano décrit le choc générationnel et critique la société capitaliste. Il fait usage d’un humour grinçant. Les dessins de Cauuet rendent ce trio attachant et touchant.


  • Folie et humour sont au rendez-vous

    Dans ce troisième tome, c’est principalement le passé de Mimile qui est exploré. Et ce qu’on découvre est tout à fait surprenant. Il a eu une vie bien remplie : rugbyman, chasseur d’épaves… en France et ailleurs ! Dans le même temps, Sophie déterre de bien vieilles histoires de villages qui ne sont pas sans lien avec nos trois gugusses…

    Ce troisième tome est plein de surprises et d’inattendus. Et surtout, on retrouve un peu la folie et l’humour du premier volet. Malgré la gravité de certains sujets abordés, il y a plus de légèreté. Ce qui fait qu’au final, l’ambiance est moins pesante et étouffante que dans le deuxième tome.

    En conclusion, après un petit coup de mou la série semble reprendre du poil de la bête. C’est un plaisir de découvrir le passé de Mimile, car il cache vraiment beaucoup de surprises !


  • par (Libraire)
    27 novembre 2015

    Vieillesse lève-toi !

    Humour, dérision, fraîcheur, secrets de famille et militantisme, autant d'ingrédients qui donnent à ce 3ème tome des Vieux Fourneaux un élan positif et provoquent des éclats de rire. Alors que certains entreprennent des actions écolos anarchistes en se déguisant en abeille, la petite fille d'Antoine va déterrer un vieux secret de famille tandis qu'un ancien ami de Mimile qu'il avait rencontré à travers ses voyages dans le Pacifique, ressurgit tel un vieux pirate sortit de ses mers néo-zélandaises.
    Cette histoire est une ode à la vieillesse, vieillesse qui se lève encore, continue à se rebeller et avoir le verbe haut. Malgré leur grand âge ces petits vieux nous apportent une fraîcheur et un souffle de vie nous faisant rire de bout en bout. Voici une BD qui pétille, provoque et revigore, sans oublier les sujets qui fâchent et qui chagrinent. En cette période difficile, c'est un véritable bonheur que de suivre les aventures d'Antoine, Mimile et Pierrot. Merci à Lupano et Cauuet de nous avoir offert cette belle étincelle pour cette fin d'année.