Cannibales
EAN13
9782021309959
ISBN
978-2-02-130995-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Cadre rouge
Nombre de pages
208
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
256 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Noémie est une artiste peintre de vingt-quatre ans. Elle vient de rompre avec Geoffrey, un architecte de près de trente ans son aîné avec qui elle a eu une liaison de quelques mois. Le roman débute par un courrier d'elle adressé à la mère de cet homme pour s'excuser d'avoir rompu. Un courrier postal plutôt qu'un courrier numérique qu'elle craindrait de voir piraté. Une correspondance se développe entre les deux femmes qui finissent par nouer des liens diaboliques et projeter de dévorer Geoffrey.
Les deux femmes sont des amoureuses passionnées. La vieille dame a donné à son fils le prénom du seul homme qu'elle ait jamais aimé, mort accidentellement avant son mariage. Noémie est une " collectionneuse d'histoires d'amour ", toujours à la recherche de l'idéal tandis que Geoffrey s'efforce sans succès d'oublier cette amante qu'il a adorée.
Un sauvage roman d'amour.
Régis Jauffret est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels Microfictions, Sévère, Claustria, La Ballade de Rikers Island et Bravo.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

28 octobre 2016

Indigeste

Ebouriffant certes, mais très vite agaçant par sa répétition de (bons) mots et cette orgie de métaphores quelquefois d'ailleurs fort douteuses. J'ose dire, puisque les autres lecteurs hésitent entre aimer et détester, j'ose dire que je trouve que 10 pages ...

Lire la suite

par (Libraire)
18 août 2016

Très savoureux !!

Une épaule de sarcasme Une cuisse d'ironie Une joue de cruauté Une hanche de plaisir ... Devenez "cannibale" sans plus attendre !!! Ce roman est un régal !!

Lire la suite

Cannibales

Artiste peintre de 24 ans, Noémie vient de rompre avec un architecte, 30 ans plus âgés qu’elle. Parallèlement, elle envoie une lettre à la mère de son ancien amant pour se confondre en excuses d’avoir rompu. De ce courrier va ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Régis Jauffret