Librairie coiffard

Le grand jeu
18,00
par (Libraire)
15 janvier 2021

Conseillé par Manon R

À Brighton en Angleterre, au coeur de l’été 1959, un trio se produit chaque soir pour offrir un spectacle de magie époustouflant. Jack a été poussé très jeune dans le monde de la scène par sa mère. Ronnie apprend la magie pendant la Seconde Guerre Mondiale auprès de parents adoptifs chez qui sa mère l’envoie pour échapper aux bombardements sur Londres. Rencontrés à l’armée, les deux amis ne tardent pas à trouver une assistante pour monter un spectacle.
Sur scène ils sont Jack Robinson, maître de cérémonie, Pablo le Magnifique, magicien talentueux et Eve, l’assistante aux costumes somptueux. Le spectacle remporte très vite un immense succès qui les propulse tous les trois en haut de l’affiche. Mais les deux amis vont tour à tour succomber aux charmes ravageur de la belle Eve, aux risques de tout perdre.
Dans "Le Grand Jeu", Graham Swift nous plonge dans le monde de la magie où tout semble possible. Avec une écriture « so British » l’auteur jongle entre humour et délicatesse pour nous raconter le destin de ce trio hors du commun. Alors une histoire de magie oui, mais une histoire d’amour aussi, d’illusions, de trahison et de secrets bien gardés.

Sans toucher terre

Antti Rönkä

Rivages

20,00
par (Libraire)
15 janvier 2021

Conseillé par manon R

Aaro fait son entrée à l’université de Jyväskylä comme un nouveau départ dans sa vie. Marqué par une enfance rythmée par le harcèlement scolaire, il va tout essayer pour se faire des amis, faire la fête, en soi profiter de sa vie étudiante. Mais les souvenirs du harcèlement reviennent, comme une piqûre de rappel. Aaro va sans cesse se demander comment aborder les gens, comment ne pas les décevoir, comment ne pas être ou paraître différent aux yeux des autres alors que c’est pourtant ce qui fait la force d’une personne.
Dans ce roman où les souffrances de l’enfance persistent, on suit les pensées d’Aaro confronté à son propre regard sur lui-même. C’est avec une grande délicatesse et non sans une pointe d’humour que l’auteur dresse le portrait d’un jeune homme attachant et à l’identité fracturée.

Le Jardin, Paris
25,50
par (Libraire)
14 janvier 2021

Conseillé par Coralie

Le Jardin, c'est le nom de ce cabaret des années 20 dont les danseuses, libres et indépendantes, portent un nom de fleurs. Dans ce cocon de sérénité et d'ouverture d'esprit, Rose grandit. Il est le fils de la directrice mais sa place se trouve au sein de la troupe du théâtre. Depuis tout petit, il pousse au rythme des saisons, de la danse, des spectacles dans une ambiance chaleureuse et humaine.
Un jour, Rose décide de se lancer sur scène. Pour lui, le spectacle est une seconde peau, une évidence. A partir de cet instant Rose va découvrir le monde, déambuler à travers les réceptions mondaines, grisé par son succès nouveau, mais toujours curieux et les pieds bien ancrés dans la réalité. Grâce à son entourage et à la bienveillance qui l'entoure, il se sentira plus fort, libre.
Gaëlle Greniller, jeune illustratrice poursuit avec talent le travail entamé avec Les fleurs de grand frère. Le jardin, Paris, c'est une douceur, une promesse, un éclat de rire.

MALAMUTE

Didierlaurent Jean-P

Au Diable Vauvert

par (Libraire)
13 janvier 2021

Conseillé par Stéphanie et Rémy

Vous avez envie qu'on vous raconte une histoire? Alors plongez dans "Malamute" ! Vous entendrez d'abord la voix de Pavlina. Nous sommes en 1976 et la jeune femme nous raconte son arrivée en France avec son mari Dragan. Ils s'installent avec leur quatre malamutes (une race de chien originaire d'Alaska) dans un village des Vosges, Voljoux. C'est le rêve d'une vie, le rêve de Dragan : proposer aux touristes des promenades en traineau tiré par ses chiens.
Trente ans plus tard, à quelques kilomètres de Voljoux, dans sa maison isolée, le vieux Germain sent que la neige est tombée dans la nuit avant même de la voir. Germain a une passion : les arbres, et il a une hantise : que sa fille l'oblige à renoncer à sa maison et son indépendance en le plaçant en EHPAD. C'est uniquement pour cette raison qu'il accepté qu'un neveu éloigné, Basile, saisonnier à la station, s'installe chez lui quelques temps.
Le personnage de Germain est parfait. Bougon mais attachant, il nous charme et nous intrigue avec ses secrets, petits et grands. Pourquoi sa jeune voisine le trouble-t-il autant par exemple? Et puis il y a la neige, beaucoup de neige qui transformerait presque le récit en huis-clos. Jean-Paul Didierlaurent est définitivement un merveilleux conteur et "Malamute", une histoire à la fois belle et tragique. Humaine, tout simplement.

La soutenance

Urbain, Anne

Éditions de L'Olivier

18,00
par (Libraire)
12 janvier 2021

Conseillé par Stéphanie

Il n'y a rien à faire : malgré les doutes qui l'habitent, ses interrogations perpétuelles, son égoïsme, son manque de confiance, son incapacité à prendre des décisions et à mener au bout cette fichue thèse, Antoine nous est immédiatement sympathique. Antoine ne sait pas dire non, tout le contraire de sa compagne qui a parfaitement su tout envoyer valdinguer, et qui avance, tout à fait à l'aise, dans la vie originale qu'elle s'est imaginée. Elle aussi on l'aime d'emblée.
"La soutenance", c'est celle d'Antoine. Celle qui devrait mettre un point final à la thèse sur laquelle il ne travaille plus. Et c'est parce qu'il n'a pas le courage de l'annoncer à sa mère malade que ce jeune prof de lycée un brin indolent, se retrouve dans l'impasse.
Il va donc falloir qu'Antoine se mette rapidement à fréquenter à nouveau assidûment la BNF puisqu'il a l'été pour finaliser ses travaux d'écriture. C'est bien évidemment ce moment que son frère parfait, expatrié en Angleterre, va choisir pour s'installer momentanément chez lui. Anne Urbain à trouver le ton juste pour nous amuser tout en touchant à des sujets graves. Il va suffire de quelques semaines pour aboutir à une folle scène finale. Les personnages se révèlent, les dominations familiales sont ébranlées, les secrets pointent le bout de leur nez dans un univers tragi-comique qui nous régale.