Faustine L.

Nos richesses
17,00
par (Libraire)
23 septembre 2017

"Nous nous rendons compte de nos richesses qu'une fois que nous les perdons..."
Ce roman qui célèbre ce grand homme que fut Edmond Charlot est une vraie "richesse"!
Cet homme qui, en 1936, ouvrit une petite librairie de prêt à Alger baptisée "Les vraies richesses" en hommage à Giono et qui fut également le premier éditeur d'un certain Albert Camus ...

Un joli coup de cœur à découvrir !

ET S'ILS ETAIENT TOUS FOUS ?

Bourseiller Christop

Vuibert

19,90
par (Libraire)
20 septembre 2017

Amusant, désopilant, cocasse, insolite, surprenant !
Tout est réuni dans cette enquête pour vous faire passer un excellent moment en compagnie de quelques uns des génies les plus farfelus !
Vous y apprendrez (ou pas!) que Kant avait pour habitude de se lever tous les jours à 4h55 du matin et que son cabinet de travail devait être, été comme hiver, à une température de 23.8 degrés ...
Gérard de Nerval, quant à lui, aimait promener son homard en laisse dans les jardins du Palais-Royal et se proclamait descendant de l'empereur romain Nerva !

Un coup de cœur un peu "fou" !

Treize jours
22,90
par (Libraire)
6 septembre 2017

Un roman COUP DE POING !!! Entre souvenirs heureux et indicible cauchemar, une femme, kidnappée et torturée, tente de ne pas sombrer dans le néant ....

La disparition de Josef Mengele
par (Libraire)
25 août 2017

Un roman-vrai passionnant sur la cavale, l'errance et la traque de Josef Mengele surnommé, à juste titre, l'Ange de la mort ...
Ce criminel de guerre exerça comme médecin dans le camp de concentration d'Auschwitz durant la seconde guerre mondiale.
Durant trente années, il va se cacher, dissimuler son identité et ne sera jamais arrêté ni jugé !
Très intéressant !

Survivre
par (Libraire)
22 août 2017

« Je fais ce cauchemar de façon régulière depuis que j’ai vu la photographie sordide de la fosse du Bataclan. Quand je revois les corps troués, déchiquetés, abandonnés dans des positions humiliantes, quand je revois cette boucherie dans ma mémoire : j’ai la haine. Quand je revois le sang répandu sur le sol, un goût métallique, c’est comme si j’avais ce sang dans ma bouche, c’est comme si leur sang était mon sang, et de nouveau j’ai la haine ».

"Survivre" retentit comme un cri de rage après les événements de Novembre 2015 !
Un roman rempli d'émotions où les victimes du Bataclan tiennent une large place ...
Survivre à l'horreur, survivre à la terreur, survivre coûte que coûte !

A découvrir !