sandrine57

Lectrice compulsive d'une quarantaine d'années, mère au foyer.

Skin

Pocket

7,95
25 septembre 2012

Alors que ses hommes sont tous concentrés sur la recherche de la petite amie d'un footballeur, disparue à la sortie d'un centre de désintoxication, le commissaire-adjoint Jack Caffery reste obnubilé par sa précédente enquête. Mais même Flea Marley est distante et nerveuse et ne se laisse pas convaincre par sa théorie sur l'existence d'une espèce de monstre mi-homme, mi-démon, impliqué dans les rituels africains. Pourtant, Caffery continue à suspecter le "Tokoloshe"et voit sa marque derrière chaque mort suspecte...

Revoilà le commissaire Jack Caffery et la plongeuse Flea Marley, une semaine après leur perturbante enquête sur les rituels africains. Si c'est un plaisir de les retrouver, avec leur mal-être, leurs passés chargés et leurs antécédents familiaux, il faut tout de même avouer que cette nouvelle enquête est un peu confuse, pas très aboutie et somme toute assez banale. Des meurtres maquillés en suicides par un tueur machiavélique fasciné par la peau, des femmes vieillissantes attirées par la chirurgie esthétique, tout cela n'est pas nouveau. Mais Mo HAYDER a déjà prouvé son talent et gageons que Skin ne constitue qu'une transition vers un prochain opus brillant avec ses deux héros récurrents.

Les violons du roi
25 septembre 2012

Crémone, Italie, 1660. C'est dans sa bottega de l'Isola, quartier des luthiers de la ville, que Niccolo Amati fabrique des violons, comme son père et son grand-père avant lui, entouré de ses fils et de ses apprentis. Parmi eux, le jeune Antoni Stradivari. Ses talents manuels associés à une vive intelligence et à une oreille musicale très fine font de lui un apprenti très prometteur. Son maître va lui apprendre le métier mais aussi la patience car avant de se mettre à son compte, le temps est long pour devenir le meilleur. Grâce à sa soif d'apprendre, sa curiosité, son goût de la perfection et son besoin constant d'innover et d'améliorer, Stradivari deviendra au fil du temps le meilleur luthier de Crémone, respecté dans sa ville et admiré dans toute l'Europe.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le violon sans jamais oser le demander! Du choix de l'arbre qui fournira le bois jusqu'au mélange savant de vernis qui donnera sa couleur à l'instrument. Vous entrerez dans l'intimité de Stradivari, le plus talentueux des luthiers, vous découvrirez le parcours du violon qui, de simple instrument de foire, est devenu le roi de la musique, présent dans toutes les cours d'Europe. Vous vous attacherez à Antoni Strradivari, passionné par son art, veillant sur ses violons comme sur des enfants. Vous visiterez son atelier, humant les odeurs de sciure et de vernis, écoutant les notes s'égrener, regardant les outils s'activer avec douceur et dextérité. Vous voyagerez dans l'Italie du XVIIè siècle, en compagnie des violonistes de génie, des amateurs d'art, des collectionneurs, des compositeurs. Vous découvrirez Venise, la décadente, où la grande musique est un art de vivre, où Vivaldi joue en virtuose et compose ses plus belles oeuvres.
Vous sortirez de ce livre de la musique plein la tête, avec l'impression d'avoir approché un peu du génie de ceux qui ont fait les grandes heures de la musique baroque.
Un livre à lire...au son du violon bien sûr!

Le miroir de Cassandre
25 septembre 2012

La jeune Cassandre Katzenberg, 17 ans, n'est pas tout à fait une adolescente comme les autres. De son enfance jusqu'à l'âge de 13 ans et l'attentat qui a coûté la vie à ses parents, elle n'a plus aucun souvenir. Par contre, elle peut voir le futur dans ses rêves, ou plutôt dans ses cauchemars où elle voit des attentats à venir avec une précision de détails rare. Mais comme son illustre homonyme de la mythologie, Cassandre n'est pas écoutée par ses contemporains. On la pense perturbée, voire folle. Alors la jeune fille fugue de son école et trouve refuge dans une immense décharge, aux portes de Paris. Là, elle découvre une petite communauté de SDF qui ont crée un village au milieu des détritus. Petit à petit, ces quatre originaux vont accepter la présence de Cassandre, croire ses prédictions et l'aider à déjouer les attentats. Ensemble, ils vont tenter de changer la marche d'un monde qui court inexorablement à sa perte.

Il y a quelques jours encore, je pensais que Bernard WERBER était un sympathique écrivain, spécialiste des fourmis. Mais ça c'était avant...Avant ma lecture de cette oeuvre magistrale qui m'a fait réaliser que Bernard est un grand visionnaire, un philosophe même! Grâce à lui j'ai tant appris que j'en suis encore sous le choc!
Vous saviez, vous, que vendre des armes c'est mal? Que les attentats tuent des innocents? Vous imaginiez que plus la société consomme, plus elle produit de déchets? Que la pollution, ça craint? Que les clochards, ça pue, ça rote, ça crache, ça picole? Que le monde va mal et que ça risque pas de s'arranger? Que l'eau ça mouille et le feu ça brûle?
Et bien si, comme moi, vous viviez dans l'inconscience des problèmes du pays, de la planète, de l'univers, lisez Le miroir de Cassandre et puis, tant que vous y êtes, précipitez-vous sur L'arbre des possibles, il en fait une telle pub toutes les trois pages, que ça doit vraiment être génial! Et surtout, accrochez-vous! Le chemin est long pour atteindre la Vérité. La soupe est indigeste mais très très délayée...

L'entre-sort, roman

roman

Âge d'homme

13,00
25 septembre 2012

Lui est cloué dans un lit d'hôpital, à la suite d'un accident, sans doute. Son esprit reste vif, mais son corps ne répond plus. Seuls restent les souvenirs d'un temps où il bougeait, touchait, ressentait, aimait. Désormais, il n'a plus qu'un désir : mourir.
Elle aussi est clouée dans cet hôpital, à ses côtés, toujours, souffrant de le voir souffrir. Sera-t-elle assez forte pour le délivrer? Saura-t-elle accomplir un geste que la société condamne alors qu'il est l'ultime preuve d'amour?

Jeune auteur dont c'est ici le premier roman, Olivier VANGHENT a su trouver le ton et les mots justes pour raconter une histoire bouleversante. Poignant sans être larmoyant, L'entre-sort évoque des sujets essentiels : l'amour, la mort, l'acharnement médical, l'euthanasie, la prison.
Bien que jamais nommés, presque désincarnés, ses personnages nous deviennent proches au fil du récit parce qu'ils nous renvoient à nos propres peurs, nos sentiments, nos questionnements.
Avec son style flamboyant, son écriture tour à tour percutante et poétique, Olivier VANGHENT met une claque au lecteur, le chamboule, le sort de ses habitudes...Un livre original et fort, à découvrir dans le flot de cette rentrée littéraire. Et un auteur à suivre.

2, Drôles de racailles T02
25 septembre 2012

Toujours soucieuse de tenir au mieux son rôle de déléguée de classe, Hana Adachi n'en finit pas d'entraîner Shinigawa dans des aventures rocambolesques, sous prétexte de le remettre dans le droit de chemin. Le jeune homme freine des quatre fers mais finit toujours par céder devant l'insistance de sa camarade de classe.

Un deuxième tome dans la lignée du premier: une suite d'historiettes avec toujours le même schéma. Sans être follement hilarant, on finit par se prendre au jeu et on lit tout cela avec un certain plaisir. On s'attache d'autant plus aux personnages qu'on en apprend un peu plus sur eux. Le mangaka dévoile certains aspects d'Hana: son cadre de vie, sa famille et ses accointances avec de puissants personnages...A suivre donc.