Critique, n  819-820
EAN13
9782707328960
ISBN
978-2-7073-2896-0
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date de publication
Collection
Revue Critique (819)
Nombre de pages
611
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
144 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Critique, n 819-820

Les Éditions de Minuit

Revue Critique

Offres

Le tournant numérique n’affecte pas seulement les modes de diffusion des savoirs, mais leur nature même, à travers les modalités de leur construction. Il est donc inévitable que le numérique pose des problèmes aux sciences humaines. Et particulièrement aux disciplines littéraires, plus habituées à s’intéresser à la singularité des œuvres qu’au traitement de données massives. Mais poser des problèmes peut s’entendre de manière positive et dynamique. Le numérique offre aussi de nouveaux objets d’étude et de réflexion critique : des réseaux sociaux à la littérature numérique ; de l’utopie d’un « transhumanisme » en devenir à la dystopie d’une menaçante « gouvernance algorithmique ».

Dans ce numéro dirigé par Alexandre Gefen, Critique donne la parole à ceux qui, travaillant dans ce nouveau champ transdisciplinaire, peuvent nous aider à en mieux comprendre les acquis et les écueils, les limites et les promesses.

Sommaire

Présentation

Aurélien BERRA : Pour une histoire des humanités numériques

Willard McCarty, Humanities Computing

Fred Turner, Aux sources de l’utopie numérique. De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d’influence

Jean-Gabriel GANASCIA : Les big data dans les humanités

Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier, Big Data. A Revolution That Will Transform How We Live, Work, and Think

Jaron Lanier, Who Owns the Future ?

Erez Aiden et Jean-Baptiste Michel, Uncharted. Big Data as a Lens on Human Culture

Alexandra SAEMMER : Hypertexte et narrativité

Jerome McGann, Radiant Textuality. Literature after the World Wide Web

George P. Landow, Hypertext 3.0. Critical Theory and New Media in an Era of Globalization

Marina Grishakova et Marie-Laure Ryan (éd.), Intermediality and Storytelling

Jean-Claude Monod, Écrire. À l’heure du tout-message

Frédéric GLORIEUX : Bibliothèques informatisées et lectures distantes

Franco Moretti, Graphes, cartes et arbres. Modèles abstraits pour une autre histoire de la littérature

Jonathan Goodwin et John Holbo (éd.), Reading Graphs, Maps, Trees. Responses to Franco Moretti

Stephen Ramsay, Reading Machines. Toward an Algorithmic Criticism

Matthew L. Jockers, Macroanalysis. Digital Methods and Literary History

Stéphan-Éloïse GRAS : Éthique computationnelle et matérialisme numérique. L’apport des Software Studies

Wendy Chun, Programmed Visions. Software and Memory

Alexander R. Galloway, The Interface Effect

Les Nouveaux Réalistes

Norbert Wiener, Cybernétique et société. L’usage humain des êtres humains

Yan BRAILOWSKI : Shakespeare, Molière et les autres. L’attribution d’auteur à l’heure du numérique

Hugh Craig et Arthur F. Kinney (éd.), Shakespeare, Computers, and the Mystery of Authorship

Paul Edmondson et Stanley Wells (éd.), Shakespeare Beyond Doubt. Evidence, Argument, Controversy

www.corneille-moliere.org/

www.moliere-corneille.paris-sorbonne.fr/

Marc JAHJAH : Protée ou les mutations du livre

Robert Darnton, Apologie du livre. Demain, aujourd’hui, hier

François Bon, Après le livre

Anthony Grafton, La Page, de l’Antiquité à l’ère du numérique

Anne Zali et al. (éd.), La Grande Aventure du livre. De la tablette d’argile à la tablette numérique

Milad DOUEIHI : Quelles humanités numériques ?

Franco MORETTI : « L’opérationnalisation » ou, du rôle de la mesure dans la théorie littéraire moderne
S'identifier pour envoyer des commentaires.