• par (Libraire)
    14 octobre 2020

    Un mariage diplomatique contre nature ?

    Deux pages, c’est la taille de l’accord diplomatique signé entre le IIIe Reich et l’U.R.S.S, un accord qui aura des conséquences dévastatrices sur l’Histoire et qui a contribué à façonner la géopolitique, les frontières et sphères d’influences en Europe jusqu’à aujourd’hui. L’historien Roger Moorhouse s’attèle ici à fournir une impeccable monographie sur un sujet si méconnu et pourtant clé dans la compréhension que nous avons de la Seconde Guerre mondiale et de ses conséquences. Écrit dans un style très fluide et accessible, le livre brosse un large portrait des relations diplomatiques, économiques et militaires entre les deux géants totalitaires. A travers ce portrait, l’auteur nous fait explorer des sujets plus vastes comme la réaction des différents parties communistes européens, l’opinion publique et médiatique des pays européens ou encore les questions de mise en place par les deux régimes des politiques sociales et raciales à l’encontre des juifs et des élites intellectuelles.
    Un ouvrage incontournable de cette rentrée en Histoire.